Un livre : The Cuckoo’s Calling, de R. Galbraith

Ça fait un sacré bout de temps que je n’ai pas parlé d’un livre ici.. Il était grand temps que ça change !

The Cuckoo’s Calling (ou L’Appel du Coucou en français), est le dernier roman de J.K. Rowling (sous un pseudonyme à priori vite percé à jour), sorti l’année dernière.

Acheté en septembre, il m’aura pourtant fallu presque 6 mois avant d’en entamer la lecture.. Son premier roman depuis Harry Potter – Une Place à Prendre – ne m’avait pas exactement séduit, et je l’avais même rendu après quelques chapitres ! Cela étant dit, un roman policier, ça pouvait être différent et peut-être bien, j’ai donc décidé de me lancer !

IMG_1936

J’ai tout de suite accroché avec ce livre, alors que ça n’a pas toujours été le cas avec ses autres romans. Agréable première surprise, donc !

Il me faut commencer par préciser que si l’on aime lire des policiers pour « l’action » qui s’y passe, celui-ci n’est certainement pas le bon choix. Les 250/300 premières pages (sur 450) sont assez « lentes », plus tournées vers la description de la situation, des relations entre les personnages, etc. Il se passe assez peu de choses mais on y apprend à connaitre Cormoran Strike (le détective) et Robin (son assistante) en détail. (Ce qui est déjà beaucoup à mon avis !)

J’ai vraiment apprécié les deux personnages principaux, c’est pourquoi les pérégrinations avec eux m’ont ravi. L’auteur a d’ores et déjà annoncé que ce livre était le premier d’une série, de nouvelles aventures – peut-être plus rythmées maintenant les présentations faites – sont donc à venir ! Bref, le duo Cormoran-Robin fonctionne vraiment bien, à mon avis. Même si ce n’est pas nouveau de créer deux personnages si différents et de les faire évoluer ensemble ensuite, cela fonctionne particulièrement bien ici !

De plus, ayant récemment passé un weekend à Londres avec M. c’était sincèrement le livre idéal à lire sur place. Cela dit, je suis sur que même à Paris ou ailleurs j’aurais apprécié !

Enfin, ayant dévoré les 150 dernières pages hier soir tôt ce matin, je dois dire que la fin était plutôt inattendue ! Qui n’apprécie pas une fin en apothéose, aux évènements rythmés et insoupçonnés ?!

Je recommande la lecture de ce roman sans hésitation, et je m’en vais d’un clic pré-commander la suite, prévue pour le mois de juin.

Une réflexion sur “Un livre : The Cuckoo’s Calling, de R. Galbraith

  1. Pingback: Favoris / Mars 2014 | Paris by Jules

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s