Un « dîner » chez Nando’s (Birmingham)

Ça fait plusieurs fois que j’entends parler de Nando’s, une chaîne anglaise de restaurants spécialisée dans le poulet. Abby et une de ses amies ont décidé de m’y initier. À table !

IMG_1469

Où débuter mon récit ?! Un restaurant bruyant avec une musique trop forte pour pouvoir s’entendre discuter, j’avoue que ça ne commençait pas très bien. De plus, comme dans de nombreux restaurants peu onéreux en Angleterre, il faut payer avant de manger. Je trouve ça un peu gonflé, vu qu’on ne sait même pas ce qu’on va nous servir, mais qu’importe il en faut plus pour m’arrêter.

L’important dans un restaurant c’est ce qu’il y a dans l’assiette m’a-t-on toujours dit; je me suis donc forcé à aller au delà de mon instinct premier. Peine perdue, la salade César, ma salade préférée à commander au restaurant (qui me rend tout excité rien qu’à l’idée d’en manger.. C’est un peu ridicule d’ailleurs), est arrivée n’ayant pas fière allure. Des feuilles flétries couvertes d’une sauce non identifiée, quelques petits morceaux de poulet trop cuits (c’est pourtant leur spécialité) et du fromage râpé en guise de parmesan. Une honte.

Selon ma colloc c’est peut-être un peu de ma faute. Personne ne commande de salade chez eux. Eh bien, dans ce cas là : virez moi ça de la carte !

Je sais qu’il en faut pour tous les goûts, mais tout de même ! Personnellement, quand je mange mal je préfère m’abstenir je veux qu’au moins ça ne me coûte pas cher. Je me souviens avoir mangé la version Burger King de la salade César à Madrid il y a un an environ : moitié prix mais pas plus mauvaise.

Verdict : on m’a proposé la carte de fidélité lors de ma commande, en me précisant bien de l’activer en ligne avant la prochaine fois; je l’ai laissée sciemment sur la table en partant. Pas de prochaine fois à l’horizon.

I’ve heard about Nando’s quite a few times since moving to the UK. Finally, I discovered this English restaurant last night with Abby and one of her friends.

Where should I start this little story?! A noisy restaurant with music too loud for people to actually be able to talk properly. Lets say it wasn’t off to a very good start. In addition, we had to pay before getting our food. I know it’s like this in most cheaper restaurants here, but I don’t even know what I’m getting and I’m being charged for it already? Didn’t stop us me though!

The important thing in a restaurant is the food. That’s why I went beyond my first impression. The Caesar Salad, the salad that makes me most excited in restaurants (I’m ridiculous, I know) arrived: sad looking leaves, few overcooked pieces of chicken (supposed to be their speciality though) and grated cheese instead of parmesan. A shame.

Abby may be right saying that only few people actually order a salad there.. But for me if you’re going to serve something like that, just don’t bother! I know, restaurants must please all tastes, but I mean, if I’m gonna eat « bad », I’d rather not I’d rather it cost me little. I remember eating Burger King’s version of the Caesar salad a year ago in Madrid: half the price and not worse at all.

Overall thought: I was given the loyalty card when I ordered, and told to activate it online before my next visit; I left it there on the table. No next time on my schedule.

Nando’s, 44 Bullring Stairway, Birmingham

2 réflexions sur “Un « dîner » chez Nando’s (Birmingham)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s