Avent – Jour #8 : une soirée à Paris

La raison officielle de mon weekend à Paris c’était vendredi soir : M. avait réservé des places pour le Messie de Haendel, et je ne pouvais décemment pas manquer ça !

Au delà d’arriver au Château de Versailles de nuit, l’opéra avait lieu dans la Chapelle Royale ! Ce n’est pas tous les jours que l’on prend place dans la chapelle du Roi..

Mais avant cela, ce qu’il y a de bien avec une sortie à Versailles, c’est que ça permet aux parisiens de quitter leur Capitale adorée et d’aller explorer la « campagne » le monde. Ça nous a surtout permis de nous perdre en route (allez comprendre) et donc de stresser un peu.. Après trois ou quatre mauvaises sorties (je ne juge pas), nous sommes retombés sur la bonne route et arrivés à bon port. Ouf !

Les solistes et les cœurs étaient vraiment top ! (Tous les autres aussi d’ailleurs) Je ne crois pas avoir jamais entendu cette œuvre en live auparavant et c’était très beau, parfois même impressionnant, leur façon de le jouer faisait presque penser à une représentation théâtrale.

L’entracte a eu lieu au bout de deux heures, et une bonne partie des spectateurs a cru que c’était terminé, alors qu’il s’agissait seulement d’une pause-champagne ! Attention si vous y allez – et ça vaut le déplacement – à ne pas partir trop vite !

Une fois la représentation terminée il était déjà presque minuit, et nous étions cinq à être affamés. Nous avons donc cherché une idée de restaurant encore ouvert (autre que MacDo). J’ai pensé à Lipp (à cause d’une émission sur M6 il y a un moment) et en effet c’était ouvert jusqu’à 2h. Nous avons repris le chemin de Paris, et plus exactement de St Germain.

Si le cadre est vraiment beau (c’est un peu leur fond de commerce après tout), je crois les assiettes n’ont scotché personne à notre tablée (et ce n’est pas ma tranche de foie gras – tout à fait convenable – accompagnée de gelée (?!) qui va me pousser à contredire le groupe). Une simple brasserie – ancienne et belle -, mais sur-évaluée. Elle aura néanmoins eu le mérite de nous permettre de terminer la soirée tous ensemble autour d’une table, et ça c’est quand même déjà bien !

My main reason for being in Paris this weekend was Friday evening. M. had booked five seats for Handel’s Messiah and I could not possibly miss it!

Not only did we get to walk into Versailles by night, but also the opera was actually held in the Royal Chapel. I mean, the king’s chapel! (Anyways, I should calm down)

Before getting there, I must note that going to Versailles is a nice occasion for Parisians to go to the countryside explore the outside world. We managed to make three or four wrong turns but in the end it worked out and we made it on time.

The singers were amazing (the other musicians as well), they made it sound like a theatre play at times: incredible.

At the intermission (after 2h), quite a few people left thinking it was over! But no, it was merely a champagne-break. Make sure you stick around for the second part if you go!

Once the Messiah was over, it was quite late (almost midnight to be precise) and all of us were hungry. We headed to the only place open late enough we could think of (appart from McDonald’s): the Brasserie Lipp in Paris – open until 2AM.

The place is gorgeous, very “old Paris”, but I’m not sure the plates impressed any of us (and I have to say my foie-gras didn’t have much impressing potential). A very classic Parisian bistro – old and beautiful -, but overrated. On the bright side it allowed us to end the night all together around a table. And that’s already something nice!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s