Un dîner chez : Le Chiberta* (Paris 8ème)

Depuis quelques temps, j’accumule les photos de plats et de restaurants dans mon téléphone – ça démontre un problème avec la nourriture apparemment. Je me suis dit qu’il était temps de m’atteler à la tâche et de les trier. Commençons comme il se doit, par un restaurant étoilé !

Début août, M. et moi fêtions nos deux ans ensemble – quoi déjà deux ans ?! – et pour l’occasion, M. nous avait réservé une table. Il fallait bien ça pour que je lui offre mon cadeau personnalisé qui m’avait demandé beaucoup de travail (un album photo de nous pendant ces deux ans. Oui ça semble simple mais en fait c’est de la logistique de faire ça en cachette). Et on a passé un excellent moment dans ce bel endroit. Avant d’attaquer d’un coup de fourchette, une critique peut être ? Il faudrait que les restaurants étoilés comprennent que la musique en fond sonore c’est agréable pour ne pas entendre les conversations des voisins.. Mais au delà de ça, très bon service, joli endroit, et bonne table (surtout).

20130806-233737.jpg
On a commencé – après champagne et amuse bouche de rigueur – le repas par un gaspacho de concombre surmonté d’une mousse au citron. Très bon ! Pourtant je n’aime pas le gaspacho Alvalle d’habitude. Je crois que c’est parce qu’il y avait une note acide que j’ai aimé.. Il faut dire que je suis obsédé par le citron !

20130806-233746.jpg
Je ne suis pas fan de truffe, donc la perspective d’une « tartine de truffe » ne m’a pas totalement séduit. J’ai donc eu le droit à des gambas marinées au gingembre accompagnées de dés de pastèque et de perles de melon. Frais à souhait. Miam !

20130806-233754.jpg
Vu que c’était il y a quinze jours, j’ai commencé à oublier les noms exacts des plats que nous avons mangés.. C’est ça de vieillir ! Je crois que celui ci était de la daurade servie avec des spaghettis aux petit pois et espuma de quelque chose. M. trouvait que l’on sentait bien le goût des petit pois, moi pas trop, ça je m’en souviens.

20130806-233804.jpg
La dernière fois que j’ai mange du pigeon il était servi entier, un peu façon poulet rôti caille.. Sachant que j’ai du mal à manger des animaux – uniquement quand ils ressemblent trop à des animaux, je suis hypocrite – j’ai craint le plat qui arrivait : pigeon rôti et cuisse confite sur un risotto à la truffe et à la sauce au pigeon. En fin de compte, aucune crainte à avoir, c’était très bon et très joliment dressé (ça ne ressemblait pas à un mignon volatile) ! Un régal.

20130806-233813.jpg
Je sais que c’est facile de critiquer, parce que je ne prétends pas faire mieux, mais je n’ai pas franchement été bluffé par le dessert, un duo praliné et croustillant avec une quenelle de glace au moka. Si on me demandait mon avis, je dirais que ce n’était ni assez simple ni assez compliqué.. Oui encore une réponse qui ne veut rien dire.. Pour faire simple, en été veut-on réellement manger du chocolat et de la glace ? Ne vaut-il pas mieux privilégier fruits et sorbets ? C’était bien préparé et tout mais pas ce que j’aurais aimé en fait.. Donc c’est un peu ma faute !

20130806-233824.jpg
En attendant l’addition, un macaron et une petite bouchée dont j’ai oublié le goût. Encore un excellent dîner à deux, et il fallait bien ça pour fêter l’événement !

20130806-233835.jpg
Enfin, la situation du restaurant n’enlève rien! Une petite balade sur les Champs en sortant, pourquoi pas ?!

Le Chiberta, 3 Rue Arsène Houssaye, Paris 8ème

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s