Un Week-End à : Stockholm

La grisaille envahit Paris. Il commence à faire nuit tôt, à faire froid dès 16h et à pleuvoir tous les jours. Quoi de mieux pour fuir ce quotidien que d’aller en Suède pour le week-end ?

C’est notre première fois, à M. et moi ! Et c’était super !

Une ville magnifique. Mélange de Hambourg et de Berlin. Association entre capitale et ville « à taille humaine ». Plus reposante que Londres, plus dynamique que Bruxelles, c’est l’idéal pour un weekend de détente et de visite.

Notre séjour en 3 points :

1/ Visite : Paris a sa Tour Eiffel, Londres a Buckingham Palace et New York ben c’est New York. Bref, en Suède apparemment l’attraction nationale c’est le Vasa. Bien sur, je n’étais pas au courant, mais M. lui avait tout prévu ! En route donc, samedi matin, pour une visite d’un musée  bateau des années 1600 entièrement conservé.

2/ Repas : A priori localement c’est le poisson. Hareng, saumon (?), etc. Mais en fin de compte je pense qu’en 48h je n’ai jamais autant mangé de pâtisseries et bu de thé ! Gâteau au chocolat à l’heure du thé dans le plus vieux café de Stockholm. Part de brownie au chocolat à 23h acheté au 7-eleven du coin de la rue. Muffin au chocolat et chocolat chaud à la crème pour le petit déjeuner dans un café au centre ville.

Ce fut donc un week-end tout en douceur. Émotionnellement et surtout culinairement. Résultat : le retour à la « vraie vie » est d’autant plus dur : travail au lieu de repos, nourriture saie au lieu de chocolat à tous les repas.

3/ Déco : Serait-il possible d’aller en Suède sans penser un instant à la déco ? Heureusement que M. était là, parce qu’à ce niveau, Stockholm fait fort ! Au moins trois vrais grands magasins, et rien à voir avec Paris : pas des chaines mais des temples de la décoration, du style et du design. Mon préféré : PUB, de la taille d’un Printemps ou de Galeries Lafayette. Une organisation difficile à comprendre au départ, mais une sélection pointue, pas hors de prix, d’articles dans tous les domaines : beauté, mode, décoration…

J’ai commencé à vouloir tout acheter quand j’ai vu un sac d’inspiration Céline. Ensuite tout s’est enchaîné très vite : savons aux parfums originaux (Rose ancienne, fleurs, etc.), serviettes de toilette aux couleurs pastel, bougies parfumées. Enfin, me voilà face à un choix difficile : un hibou en porcelaine ou un vase en grès blanc. Apparemment « on dirait qu’un enfant de 10 ans a fabriqué le vase », donc M. s’est opposé fermement à mon achat de cet objet magnifique – je le regrette déjà. Je me console tout de même, en rapportant un sublime hibou de décoration, qui aura entière légitimité à habiter un appartement parisien !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s