Une soirée à Paris : Batman – The Dark Knight Rises

Tout le monde quitte Paris fin juillet/début août. En tout cas c’est ce que voudrait la légende urbaine si j’ai bien suivi ! En tout cas moi j’y reste, et je vous raconterai !

Apparemment tout le monde n’a pas encore quitte la Capitale, en fait, tous les parisiens se sont donné rendez-vous hier soir pour rendre ma soirée ciné encore plus fabuleuse.. Retour sur une séance pas vraiment réussie :

Je commencerai donc par dire que j’aurai bien gracieusement offert à qui l’eut voulu ma place de cinéma hier. Une place pour aller voir Batman, je tiens à préciser – OK et j’avoue qu’à la base je n’avais déjà aucune envie de voir ce film. Mais n’écoutant que mon bon cœur – et profitant du Cineday d’Orange le mardi – voilà comment je me suis retrouvé dans une file d’attente sans fin !

19h50 : le cinéma : Gaumont Opéra, mais surtout la file d’attente qui s’étire plus ou moins jusqu’à la Concorde. Ou est-ce seulement la Place de l’Opéra? Quoi qu’il en soit elle est longue – très longue même ! (Ça ne présageait déjà rien de bon maintenant que j’y repense..)

20h04 : après avoir marché plusieurs kilomètres, nous accédons enfin à la salle.

20h05 : je ne le sais pas encore mais voici le seul bon moment de la soirée : on est au 3ème rang. J’aime ça, parce qu’au moins comme ça on a vraiment un grand écran – autrement quel intérêt d’aller au cinéma ?

20h06 : nous voilà assis, le film les Bandes-Annonces peuvent commencer.

20h32 – au moins : Après quinze minutes d’explosions, de voitures qui ronflent et de méchants qui parlent avec des voix graves, le film commence. Et la j’avoue, je me demande sérieusement ce que je fais là. Par amour de M. qui a – plutôt – l’air heureux à coté ? Je ne sais même pas si ça peut justifier ma présence.

20h36 : j’y suis, alors un effort. Je me concentre, j’essaie de comprendre les revirements inexpliqués de se 3ème volet d’une trilogie dont je n’ai vu aucun autre épisode..

21h12 : 45 minutes. Seulement 45 minutes du film se sont écoulés. Il reste 2 heures de bruit. 2 heures de bruit et de lumières vives. Je crois que je ne vois pas trop la différence entre ce film et un feu d’artifice : bruit & lumière vive.

22h10 : il reste encore une heure – UNE heure ! Comment vais-je tenir aussi longtemps? Je tourne la tête vers la droite, M. se bouche les oreilles. [Ah?!] Je sens une connexion ! Se pourrait-il que lui non plus ne passe pas la meilleure soirée de sa vie ? Il tourne la tête, on se regarde. En trois mots on s’est compris.

22h11 : on sort. En moins d’une minute nous sommes sortis de la salle. Enfin LIBRES!

22h12 : on ne saura jamais la fin. Et on aurait mieux fait d’aller voir « Amazing Spiderman » ! (On me dit que non dans l’oreillette? Bon, eh bien alors la semaine prochaine on regardera un DVD.. Et je choisirai. C’est déjà fait : Vacances Romaines !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s