Une douceur – décevante – de chez Marcolini

Je suis plutôt sensible à un un beau packaging. Alors forcément, quand j’ai commencé à voir apparaître ici et là les chocolats de Saint Valentin de Marcolini, j’en ai eu envie ! J’avoue avoir un peu soufflé l’idée à l’oreille de M. et surprise, le 14 février au soir, qu’ai-je découvert ? Cette très belle boite !

Je ne suis pas du genre à écrire une critique négative, car quand je n’aime pas, je ne commente pas, tout simplement. Mais là, Lire la suite

Un dîner chez Caillebotte (Paris 9ème)

Il y a quelques semaines – je m’en souviens très bien car j’étais assez malade – nous avons dîné chez Caillebotte. Au premier service, car une fois de plus, nous n’avions réservé qu’une heure ou deux avant ! Une chance finalement, car nous étions presque seuls en salle pour la majeure partie de notre dîner.

À la carte, comme dans beaucoup de restaurants en vogue à Paris, un menu entrée-plat-dessert à prix unique. Cuisine « bistronomique » par excellence, chez Caillebotte : produits frais et associations étonnantes.

Malgré mon état peu optimal pour un bon dîner, je me souviens avoir apprécié la fraîcheur de mon entrée : mulet noir fumé, crème aux œufs de poisson, avocat et condiment citron (À refaire !). Lire la suite

Un livre : Sagan 1954, d’Anne Berest

Bouleversant. Voilà le mot qui m’est venu en lisant ce livre.

Je ne me souviens plus d’où j’en avais entendu parler, mais il faut croire que ça m’avait suffisamment marqué pour que je le mette sur la liste de Noël. Je n’ai pas été déçu ; encore un livre de dévoré en moins d’une journée !

IMG_6428

Une lecture plutôt étonnante : Lire la suite